L’argent n’est pas le problème

Faites des économies, investissez dans votre santé!Manquer d’argent est la peur la plus fréquente que j’observe autour de moi. C’est aussi une peur qui revient me titiller de temps en temps. C’est pourquoi quand je lis cette citation, ça me fait du bien, parce que je me souviens de ce qui est important:

« L’argent n’est pas le problème. L’important c’est d’avoir le courage de donner votre plus grand cadeau.

Il n’y a aucune sécurité à faire quelque chose pour gagner sa
vie quand vous êtes en train de mourir à l’intérieur pendant
que vous le faites. C’est prendre soin du corps aux dépens
de l’âme. Et une âme qui se flétrit ne peut que produire un
corps qui se flétrit. Donc ne pensez pas que vous « prenez soin de vous » en tuant votre esprit pour garder votre corps en vie.

Combien de temps allez-vous remettre ce que vous mourrez d’envie de faire ? »

Neale Donald Walsch

 

Choisir de faire ce qu’on aime sans savoir exactement où on met les pieds et combien on va gagner peut se voir de deux façons: comme un risque, ou comme une aventure.

La seule façon de pouvoir tenter l’aventure, c’est d’être prêt à assumer les conséquences.

Pour me lancer dans mon aventure, j’ai accepté de renoncer à beaucoup de choses: « sécurité » de l’emploi, bon salaire tous les mois, acquisition d’une maison de ville, vie de couple, voyages…

Ce choix m’a mené sur le chemin de la vraie sécurité: celle qui est à l’intérieur et ne dépend de rien d’extérieur.

Ce chemin est aussi celui de la confiance. Confiance en la Vie, qui m’apporte tout ce dont j’ai besoin et qui me révèle tout ce que je dois savoir en temps et lieu voulus.

Confiance en moi, qui suis capable de faire face à toutes les situations. Les ressources sont à l’intérieur. Ces ressources-là sont inépuisables, inaltérables, gratuites et écologiques!

Quand tout change à l’extérieur, je rentre à l’intérieur de moi. C’est là, « chez moi ».

Aujourd’hui je suis heureuse, parce que j’ai choisir de suivre mon propre chemin, de vivre ma Légende Personnelle (comme l’appelle Paolo Coelho dans l’Alchimiste), et c’est ainsi que je me sens vibrer.

J’ai choisi de quitter le connu, le prévisible, le rassurant, pour découvrir pas à pas ce chemin qui est le mien. En écoutant mon cœur, en observant les signes. En faisant confiance.

Et me voilà, à exercer un métier que j’adore, qui me procure tellement de joie que je ne peux imaginer le concept de retraite en continuant à faire ce que j’adore. Me voilà à Perpignan, à mille kilomètres de là où je m’étais installée, à répondre à qui me posait la question: « mais qu’est-ce que tu vas faire là-bas? » « Je ne sais pas ce que je vais faire, mais je sais ce que je veux faire! ». La seule chose « sûre » à mon départ, c’était le lieu d’hébergement et mes hôtes. Tout le reste était à créer. Et tout s’est déroulé et continue à se dérouler de façon incroyablement fluide. La Vie prend soin de moi. Les choses se mettent en place, sans que j’ai besoin de me triturer la cervelle pour chercher des solutions, qui, de toutes façons, sont en dehors de mon écran radar.

La Vie m’a réservé de très belles surprises, et je suis pleine de gratitude. Au lieu de chercher à amasser pour me rassurer, j’apprends à donner. C’est ça, le secret de l’abondance.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s